Les Tours infernales

Dans notre série « Les Tours Infernales ! Ce n’est pas que du cinéma!  »

Depuis l’incendie de la Tour de Sao Paolo en 1974, des tragédies sont survenues dans des tours du monde entier ! Voici quelques cas récents :

Mai 2016, à Nankin en Chine une tour de 26 étages s’embrase. Situé dans le quartier d’affaire de la ville, l’édifice de 150 mètres de haut est assailli par les flammes. Des images amateurs et de nombreux tweets relayent un événement que les médias chinois ont un peu passé sous silence. Heureusement pour les résidents de l’imposante structure, il n’y aura aucune victime a déplorée, toujours selon les autorités chinoises.

Lien vers l’article

Lien de la vidéo 

towers 1.png

 

A Dubaï en 2016, le réveillon a été plus qu’agité. Alors que touristes et locaux fêtaient le passage à la nouvelle année, un hôtel de luxe situé dans le centre a soudainement pris feu. La cause, un court-circuit électrique combiné à un revêtement très inflammable. Là aussi, le bilan sera miraculeux avec aucun mort mais « seulement » quelques blessés. Un épisode de plus dans la longue série d’incendies qui ravage les tours doubaïotes depuis 2015.

Lien de l’article

Lien de la vidéo

towers fdp.png

Toujours à Dubaï, mais plus récemment, c’est la célèbre Torch Tower qui s’est allumée pour la deuxième fois. Victime d’un premier incendie en février 2015, le building de 79 étages et 336,1 mètres de haut s’est de nouveau embrasé en août 2017. Une fois de plus sans conséquence si ce n’est une belle frayeur des occupants de la tour. Ce coup-ci, l’origine des flammes n’a pas été identifiée…

Lien de l’article

towers fdp2.png

Deux mois plus tôt, avait lieu le terrible incendie de la Grenfell Towers à Londres. Le 14 juin 2017, au nord-ouest de la capitale anglaise, l’immeuble de 24 étages, construit dans les années 70, prend feu. Rénové en 2016, avec notamment un soin particulier apporté à la façade extérieure, le bâtiment va prendre feu à cause de l’embrasement d’un réfrigérateur. Le bilan sera catastrophique avec 71 morts et autant de personnes blessées.

Lien vers l’article

800px-Grenfell_Tower_fire_(wider_view).jpg


Article : A Londres, un gratte-ciel accusé de faire fondre les voitures (vià Libération)

le 03.09.2013

Des Londoniens se sont plaints de la chaleur causée par le rayonnement de la façade du gratte-ciel. Photo Leon Neal. AFP

Sans titre

La façade incurvée du gratte-ciel reflète les rayons du soleil vers la chaussée, éblouissant les passants et faisant monter le mercure aux alentours.

A Londres, un gratte-ciel accusé de faire fondre les voitures

Le Gherkin et sa forme de cornichon, le Shard, éclat de verre de 300 mètres dans le cœur de Londres… En une décennie, la capitale britannique est devenue le terrain de jeu des développeurs immobiliers qui rivalisent d’inventivité pour construire le gratte-ciel à la forme la plus extravagante. Avec des conséquences parfois inattendues.

PUBLICITÉ

Dernier grand projet en cours, le 20 Fenchurch Street, un immeuble de 37 étages qui culminera à 160 mètres. Alors que la construction du gratte-ciel ne s’achèvera qu’en 2014, sa forme incurvée, qui lui a valu le surnom de Talkie Walkie, fait déjà polémique. En cause : les effets indésirables de la réflexion du soleil sur l’immense façade de verre concave, que l’architecte uruguayen Rafael Viñoly aurait sous-estimés. Déjà accusé d’éblouir les passants, le gratte-ciel semblerait avoir les propriétés d’un four solaire.

Jeudi dernier, un automobiliste a retrouvé les parties en plastique de sa Jaguar littéralement fondues après avoir garé son véhicule devant le building pendant une heure. Les promoteurs ont reconnu le problème et remboursé le propriétaire pour les dégâts causés. The Independentrapporte que la même mésaventure serait arrivée au propriétaire d’un van, dont le tableau de bord aurait lui aussi fondu sous l’effet de la chaleur. Un employé de bureau travaillant à proximité a déclaré au quotidien britannique avoir l’impression d’être «une fourmi grillant sous une loupe géante» du fait de la chaleur dégagée par le rayonnement du bâtiment.

Dans l’immédiat, la mairie a interdit l’accès à la zone de parking au pied de l’immeuble, en attendant que les constructeurs trouvent une solution plus pérenne. Ils risquent de devoir revoir à la hausse le budget de 200 millions de livres déjà alloué au projet.

Guillaume Gendron